Découvrir Luang Prabang

Luang Prabang c’est la ville où l’on flâne, que ce soit à pied ou à vélo pour la découvrir et l’explorer. Il faut au moins trois jours pour bien profiter de son charme et partir à la découverte de ses nombreux temples.

Luang Prabang est la troisième ville du pays par sa taille mais la première par sa beauté, son ambiance détendue et son artisanat

Que découvrir à Luang Prabang?

Mekong Luang Prabang  Luang Prabang à vélo  

Cette ancienne capitale royale demeure le principal centre pour l’apprentissage bouddhiste au Laos et est l’endroit idéal pour la contemplation spirituelle.

A chaque coin de rue, vous rencontrerez les moines en robe jaune safranée, souvent accompagnée de leur parapluie.

moines Luang Prabang 01  Quêtes des moines Luang Prabang

Un peu d’histoire :

Luang Prabang est l’ancienne capitale royale du Xang Uni Lan jusqu’au moment où le roi Phothisarat déplace le siège administratif à Vientiane en 1545.
Après l’instauration du protectorat français en 1893, qui a suivi une période de turbulences ayant vu la division du pays en trois royaumes indépendants, Luang Prabang est redevenue capitale royale et religieuse sous le règne du roi Sisavang Vong. Elle a joué ce rôle jusqu’à ce que Vientiane devienne capitale administrative en 1946.

Un peu d’architecture :

Luang Prabang est exceptionnelle à la fois pour la richesse de son patrimoine architectural et artistique qui reflète la fusion de l’architecture urbaine traditionnelle Lao avec celle de l’époque coloniale.
La péninsule avec ses anciennes résidences de notables, de la famille royale et ses édifices religieux est demeurée le cœur administratif et religieux de Luang Prabang.

La majorité des édifices sont en bois comme le veut la tradition. Seuls les temples sont en pierre alors que les maisons en brique à un ou deux étages constituent la marque coloniale de la ville.

    maison coloniales Luang Prabang    maison en bois de Luang Prabang

Les nombreuses pagodes ou « Vat » de Luang Prabang, qui sont parmi les temples bouddhistes les plus sophistiqués de l’Asie du Sud-est, sont richement décorées (sculptures, gravures, peintures, dorures et pièces de mobilier). Le Vat Xieng Thong, qui date du XVIe siècle, présente l’ensemble d’édifices le plus complexe de toutes les pagodes de la ville. Il est remarquable tant du point de vue archéologique que du point de vue iconographique et esthétique Laotien.

 temple Vat Xieng Thong Luang Prabang   Vat Ho Xieng Luang Prabang

Un peu de géographie :
Luang Prabang se situe au nord du Laos, au cœur d’une région montagneuse. La ville est bâtie sur une péninsule formée par le Mékong et la rivière Nam Khan. Des massifs montagneux (en particulier les monts PhouThao et PhouNang) enserrent la cité dans un écrin de verdure.

La légende du  nom :

Luang Prabang tient son nom d’une statue de Bouddha, le Prabang, offerte par le Cambodge.

De nombreuses légendes accompagnent la création de la ville dont celle qui raconte que Bouddha aurait souri lorsqu’il se reposa à cet endroit au cours de l’un de ses voyages en annonçant qu’une capitale riche et puissante s’y élèverait un jour.

 Boudha Mont Phousi 02   Boudha Mont Phousi

Connue sous le nom de Muang Sua puis de Xieng Thong, la ville est devenue, du XIVe au XVIe siècle, la capitale du puissant royaume de Lane Xang (royaume du million d’éléphants), dont la richesse et l’influence étaient liées à son emplacement stratégique sur la route de la soie.

Source : diverses et variées , personnelles et Unesco
Crédit photos : Sylvie Brisset

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *